• La Passe Miroir


    _
    I N F O R M A T I O N S_

    Appréciation : La Passe Miroir  l Auteur : Christelle Dabos l  Genre :  Fantasy  l  Parution : 2013

     

    _R E S U M E_

    Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'Arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

     

    _A V I S_

    La Passe Miroir est un livre dont j'ai pas mal entendu parlé notamment via les Booktubeuses. J'aime bien la fantaisie mais j'avoue ne pas en raffoler mais à force de voir ce roman partout, il a forcément attirer mon attention. Ce qui m'a convaincu complètement de le lire est le fait qu'il a été écrit par une auteure française. Je dois dire que je n'ai jamais lu de fantaisie d'un ou d'une française et c'était clairement l'occasion de tester enfin. Et puis la littérature jeunesse côté français, je n'en lis pratiquement pas, donc raison de plus pour me laisser tenter.

    Et je ne regrette pas car La Passe Miroir a été un coup de coeur ! Je ne pensais pas autant aimer car comme dit plus haut, la fantaisie et moi sommes pas très amis, j'ai tendance à faire très attention à ce que je choisis pour ce genre la. Mais il s'avère que pour le coup j'ai été complètement charmé par l'univers riche et juste incroyable que Christelle Dabos a su créer.

    Ce monde qu'elle a mis en place m'a envoûté de par son côté magique mais aussi de par son côté noir. Certes tout à l'air beau en apparence mais plus avance dans ce roman, plus on se rend compte que tout n'est que désillusion. On apprend une multitude de choses sur les lieux ou vivent nos personnages, mais je n'ai jamais été perdue, l'univers est très bien construit et la mythologie qui entoure tout ça est stupéfiante. Vous l'aurez comprit, l'univers de La passe Miroir est le gros point fort du livre.

    Côté personnage, j'ai été plutôt conquise. Nous avons tout d'abord l’héroïne, Ophélie, que j'ai beaucoup aimé. Elle est assez atypique, assez solitaire, discrète, toujours un peu dans sa bulle, un personnage vraiment attachant. Ce que je regrette un peu, c'est qu'elle se fait un peu marché sur les pieds et j'aurai souhaité qu'elle réagisse plus par moment, qu'elle soit moins en retrait. Heureusement la fin du roman nous laisse présager une évolution intéressante la concernant.

    A ses côtés on retrouve le fameux Thorn, futur époux d'Ophélie. Alors Thorn n'est pas habituellement le genre de personnages que j'apprécie. Il est froid, distant, taciturne, tout ce que je n'aime pas. Mais il est tellement dans l'excès, tellement sérieux et strict, tellement rude que ça le rend intriguant et j'avoue avoir eu qu'une envie : voir sa si solide carapace se fissurer. Et finalement, malgré les défauts de ce personnage, j'ai réussi à m'attacher à lui.

    Les intrigues qui gravitent autour des personnages sont passionnantes. Alors il est vrai que j'ai mis un peu de temps à entrer pleinement dans le roman, mais une fois dedans, je ne pouvais plus m'arrêter. J'avais envie de découvrir tout les secrets cachés, tout les complots qui se tramaient, j'étais absorbé par le livre et plus j'avançais plus il était difficile de le lâcher.

    La plume de l'auteure est délicieuse. Un vocabulaire riche et mélodieux nous accompagne tout le long de la lecture. On sent qu'il y a eu de la recherche et c'est d'autant plus appréciable.

    En bref, La Passe Miroir fut une lecture palpitante. En plus d'avoir une très belle plume, l'auteure a une imagination débordante qui permet de nous plonger dans un univers saisissant. Les personnages sont tantôt attachants tantôt détestables mais tous intéressants. L'histoire, bien qu'un peu lente à démarrer, est prenante de par ses nombreux retournements de situations. Si vous souhaitez vous évader dans un monde fantastique, je vous conseille absolument La Passe Miroir !

    La Passe Miroir - Tome 1


    17 commentaires
  • La Sélection - Tome 3 : L'élue

    _I N F O R M A T I O N S_

    Appréciation : ♥ ♥ ♥ ♥ ♥  l Auteur : Kiera Cass l  Genre :  Romance, Dystopie  l  Parution : 2014

     

    _R E S U M E_

    La sélection prend un ultime tournant. Quant à America, sa vie a changée pour de bon. Et elle est décidée à se battre. Pour Maxon. Mais d'autres concurrentes se sont dangereusement rapprochées du prince. La seule solution: Riposter.

     

    _A V I S_

    Avec un deuxième tome vraiment bon, c'est avec plus d'enthousiasme que j'avais envie de connaitre la suite des aventures d'America. Et je peux vous dire que je n'ai pas du tout été déçu parce que j'ai trouvé ce tome encore meilleur.

    Cet troisième opus nous offre une histoire remplit de rebondissement et je me suis ennuyée à aucun moment. Les lenteurs que j'avais pu trouvé dans les autres tomes ont disparu, ce fut donc un vrai plaisir le de lire.

    Une chose que j'ai particulièrement aimé est le fait qu'on a mis un peu plus en avant des personnages, notamment les autres prétendantes. J'ai également apprécié de voir Maxon s'imposer un peu plus, quitte il est vrai à être un peu dur par moment avec l'héroine, ce qui m'a assez énervé je vous l'avoue, mais j'ai été ravie malgré tout de voir enfin une autre facette du protagoniste masculin que je trouvais assez lisse dans l'ensemble.

    Cependant si je dois bien repprocher quelque chose à ce livre, c'est le manque d'approfondissement. Tout est resté trop en surface, que ce soit l'histoire d'Illea, des pays qui l'entourent ou encore des rénégats, je suis restée carrément sur ma faim.

    Pour ce qui est de la fin, elle est très prévisible donc pas de suprise de ce côté la, mais ça ne veut pas dire que je ne l'ai pas apprécié, elle conclut comme il se doit le roman.

    En conclusion, malgré quelques faiblesse au niveau scénaristique, ce troisième tome de la saga La Sélection m'aura fait passer un excellent moment grâce à ses personnages et ses nombreux rebondissements.

    La Sélection - Tome 3 : L'élue


    3 commentaires
  • Demain les chats

     

    _I N F O R M A T I O N S_

    Appréciation : ♥ ♥ ♥ ♥  l  Auteur : Bernard Werber  Genre :  Science Fiction l  Parution : 2016

     

    _R E S U M E_

    A Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats. Mais pour Pythagore il est peut être déjà trop tard et les chats doivent se préparer à prendre la relève de la civilisation humaine.

     

    _A V I S_

    Quand j'ai vu le livre en tête de gondole dans la librairie, j'ai été assez curieuse de voir ce que nous avait encore sortie Bernard Werber. Et comme je l'avais prédit en voyant la couverture, l'auteur nous offre encore une fois un récit d'un point de vue différent d'un humain : celui des chats.

    L'histoire commence de manière assez simple mais j'avoue avoir été surprise de la tournure des événements. Je pensais que le livre serait avant tout axé sur quelque chose d'humouristique et pas d'aussi dramatique. Je ne m'imaginais pas du tout que l'auteur aborderait des thèmes aussi dur tel que le terrorisme ou la guerre.

    Ce ne sont pas les sujets qui me passionnent le plus et j'aurai été moins enclin à acheter le livre si j'avais su qu'il traiterait ces thèmes la néanmoins j'ai apprécié ma lecture, et principalement grâce aux chats. Quand on en possède comme moi c'est toujours plaisant et amusant de comprendre un minimum ces bestioles même si l'histoire s'écarte parfois de la réalité. En tout cas le récit de ces félins nous amene parfois à des scènes assez coquaces qui n'étaient pas déplaisantes, et puis les pensées de la chatte que l'ont suit sont par moment assez marrantes. Car oui, heureusement pour moi et surement pour d'autres personnes, le livre se révèle assez drôle dans certaines situations.

    Concernant la fin, elle n'est pas vraiment suprenante mais reste dan la continuité du roman et le conclu plutot honorablement.

    En bref, même si j'avais imaginé quelque chose de bien différent et de moins tragique, Demain les Chats aura été une lecture interessante et surprenante sur bien des points. Même s'il n'a pas été un coup de coeur, je conseille ce livre que vous soyez un amoureux des chats ou pas.

    Demain les chats


    3 commentaires
  • Le Joyau, Tome 1

    _I N F O R M A T I O N S_

    Appréciation : ♥ ♥ ♥ ♥  l  Auteur : Amy Ewing  Genre :  Science Fiction l  Parution : 2014

     

    _R E S U M E_

     Qui dit Joyau dit richesse. Qui dit Joyau dit beauté. Qui dit Joyau dit royauté. Mais pour les filles comme Violet, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe quelle servitude : Violet est née et a grandi dans le Marais avant d'être formée dans l'optique de devenir Mère-Porteuse pour la royauté. En effet, au sein du Joyau, la seule chose qui prime sur l'opulence et le luxe, c'est la descendance... Achetée par la Duchesse du Lac lors de l'Enchère des Mères-Porteuses, Violet est accueillie par une gifle. Désormais connue sous l'appellation #197, elle va rapidement découvrir la brutale réalité qui sous-tend l'étincelante façade du Joyau : cruauté, trahisons et violence sourde sont les méthodes de la royauté. Violet doit accepter ce sinistre quotidien... et tâcher de rester en vie. Mais c'est alors que naît une romance interdite entre elle et un séduisant jeune homme, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Bien que la présence de ce dernier vienne illuminer le sombre quotidien de Violet au coeur du Joyau, les conséquences de leur relation illicite vont dépasser ce qu'ils redoutaient...

     

    _A V I S_

    J'avoue ne plus savoir comment j'étais tombée sur ce titre mais j'ai très vite été attirée par l'histoire qui, même si pour certaines personnes ressemblent un peu à la Sélection de part le contexte et certains personnages, reste malgré tout très différente.

    Je regrette tout de même que celle ci ait mis tellement de temps à se mettre en place. En effet, l'histoire d'amour que va entretenir notre héroine va arriver seulement dans la dernière partie du livre et par conséquent n'a pas pour moi été assez développée. J'aurai souhaité plus d'alchimie entre Violette et son amoureux, leur relation n'a pas été assez poussé, tout est arrivé trop vite et du coup on ne profite pas assez de leur duo.

    D'ailleurs je parle de cette relation, mais je trouve qu'en général tout est resté trop en surface, je n'ai pas l'impression de connaitre beaucoup de chose sur le monde ou vivent nos personnages. Le livre s'est beaucoup focalisé sur le protagoniste féminin, ce qui est normal après tout, mais j'aurai voulu en apprendre plus sur ce qui l'entoure.

    Et justement causons de l'héroine. Violette est un personnage que j'ai apprécié malgré le fait que je l'ai trouvé assez ordinaire. C'est une fille très gentille et dévoué aux personnes qu'elle aime qui cependant n'hésite pas à dire ce qu'elle pense tout haut.

    Enfin pour ce qui est de la fin, je l'ai trouvé assez inattendu et tant mieux car elle relance un peu l'intrigue qui s’essoufflait par moment.

    En conclusion, même si je n'ai pas été entièrement subjuguée par cette lecture, Le Joyau m'aura fait passé un bon moment. L'histoire n'est pas des plus innovantes car l'univers dystopique nous rappelle d'autres romans de ce genre la, cependant j'ai été intriguée par de nombreux aspects du livre. Dommage que certaines choses ne sont pas un peu plus approfondis car je suis restée par moment sur ma faim.


    10 commentaires
  • La fille du train

     

    _I N F O R M A T I O N S_

    Appréciation : La fille du train  l  Auteur : Paula Hawkins  Genre :  Thriller l  Parution : 2015

     

    _R E S U M E_

     Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

     

    _A V I S_

    La fille du train est un livre qui trainait depuis un moment dans ma pile à lire, et c'est en apprenant que son adaptation cinématographique est sortit en salle il y a peu que je me suis décidée à enfin le lire.

    Et je dois dire que je suis bien contente de l'avoir enfin lu car "La Fille du train fut un énorme coup de coeur et le premier de l'année 2016 (mais se fut aussi le dernier malheureusement) ! Même si j'adore les thrillers, je n'ai pas eu une tonne de coup de coeur pour les romans de ce genre la car il est vrai que peu ont réussi me surprendre, le plus souvent du à un scénario trop classique. La Fille du train n'a pas une histoire qui sort complètement du lot, mais elle a réussi à me tenir en haleine du début à la fin.

    De nombreux événéments s'enchainaient et j'ai été surprise des révélations qui tombaient peu à peu, la plupart imprévisible, et ça fait du bien car rares sont les thrillers vraiment surprenant. Je regrette toutefois que la fin soit si classique et si prévisible contrairement au reste du livre.

    Le personnage de Rachel est assez intriguant, tantôt appréciable, tantôt détestable, on va suivre son quotidien à travers son alcoolisme et sa dépression. J'ai d'ailleurs trouvé que les sujets étaient très bien traité car j'ai vraiment réussi à sentir le désespoir dans lequel l'héroine se trouvait.

    Les autres personnages ne sont pas en reste car sont tout aussi intéressants entre les mensonges et les secrets qu'ils cachent. Il faut savoir aussi que le livre est divisé selon trois points de vue, celui de trois femmes dont l'héroine Rachel évidemment. Je ne suis pas une grande fan des livres qui abordent plus de deux points de vue car je trouve que c'est un bon moyen d'égarer le lecteur, mais ici le tout a été très pertinents et a aucun moment je me suis sentie perdue malgré les nombreuses secrets qui se dévoilaient au fur et à mesure.

    En bref, La Fille du Train a été pour moi un très grand coup de coeur. Un thriller imprévisible dont l'histoire m'a happé du début à la fin avec des sujets brillamment traités et des personnages captivants. Le roman était terriblement prenant et je me suis ennuyée à aucun moment donc si vous souhaitez lire un bon thriller, je vous conseille grandement La Fille du Train.


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique